VILLARS SUR GLANE

4eme PRIX

Type: Nouvelle Contruction / Surélevation

Objet: EMS

Année: 2012

Maître d'ouvrage: Commune de Villars-sur-Glâne

Collaborateurs: Matteo Trevisan

 

Le batiment actuel se situe dans un important parc que le projet veut préserver, alors que seule la salle polyvalente occupe le terrain, la nouvelle unité prend place sur le toit existant. La salle polyvalente, entièrement vitrée, dialogue avec les éléments qui l’entourent, profite de l’orientation vers le sud et de la possibilité de sortir sur la terrasse existante. Cette dernière est ainsi redéfinie dans sa spatialité, protégée sur trois cotés, la terrasse hérite d’une partie couverte (extension de la toiture) et d’un agrandissement au sud de la salle polyvalente. Profitant d’un nouveau parking à l’est le salon de coiffure devient indépendant (accès intérieur comme extérieur) il s’ajoute à la salle polyvalente sous le même couvert. La nouvelle unité vient se placer en toiture par un corps simple reprenant les accès verticaux existants ainsi que la structure du dernier étage.
Le programme de la nouvelle unité se superpose au dernier étage et se caractérise par trois bandes, les chambres/séjour tournées vers le sud/sud-ouest, un couloir au centre et un jardin suspendu longe le couloir et devient un espace extérieur protégé. Elargissement visuel du couloir, pour des rencontres, des pauses et détentes extérieures plus intimes.

 

 

ANCIENS ARSENAUX

Type: Nouvelles Contructions

Objet: Nouveau collège et extension caserme de pompiers

Année: 2015

Maître d'ouvrage: Service de l'Urbanisme et des Bâtiments de Yverdon-le-bains

Collaborateurs: Matteo Trevisan, Giorgio Braga

Ingénieur: B+S ingénieurs conseils SA

 

A l’image du château, le projet propose un volume regroupant l’ensemble des activités scolaire autour d’une cour/jardin suspendu, correspondant à la toiture de la salle de sport. Comme quatre tours, la distribution verticale est flanquée aux quatre angles de la salle de gymnastique. Dans le but de répondre au problème du bruit venant de la rue de l’Arsenal, le volume qui se développe autour de la cour/jardin, profite du silence de cette dernière. Le front de rue étant occupé par la distribution verticale principale.